Les missions de CARE Architecte2018-11-26T20:04:36+00:00

Nos missions

Maîtrise d’œuvre

CARE Architecte assure la mission complète de maîtrise d’oeuvre intégrant la conception architecturale, le dossier de permis de construire, la consultation des entreprises et le suivi des travaux.En savoir plus

Etudes préalables

CARE Architecte propose également de réaliser des études préalables destinées à définir ou à valider le projet avant le lancement des phases opérationnelles.

Plan directeur
Traduire en plans le projet médical d’établissement. En savoir plus

Etude de faisabilité
Valider la cohérence d’un projet au regard des contraintes.  En savoir plus

Programme fonctionnel
Traduire le besoin des utilisateurs en un cahier des charges précis.  En savoir plus

Plan directeur

Le plan directeur est la traduction du projet médical d’établissement appliquée au bâtiment hospitalier.

Il permet d’avoir une vision prospective des bâtiments à long terme et donne les orientations stratégiques de l’établissement.
Il permet de définir le potentiel d’évolution de l’établissement au regard  de la propriété foncière, des règles d’urbanisme, des possibilités d’acquisition de terrains voisins.
Il ordonne les priorités en terme de réalisation des objectifs, pour coordonner les programmes ponctuels d’aménagements de services avec la politique de développement de l’établissement et intégrer chaque projet d’aménagement dans un schéma d’ensemble cohérent.
Il doit être suffisamment souple pour tenir compte des évolutions du plan d’organisation sanitaire, de la réglementations, des technologies et des pratiques hospitalières.

Le bâtiment hospitalier s’apparente à un organisme vivant, dont chaque organe a une fonction précise et prend place dans une organisation globale.
La fonction individuelle de chacun se justifie par son rôle dans l’ensemble, et par les relations qu’il entretient avec le reste de l’organisme.
Cet organisme est en constante mutation du fait de l’évolution des pratiques médicales, des pathologies prises en charge et des réglementations.
Le bâtiment doit pouvoir accepter ces évolutions tout en maintenant son fonctionnement, en assurant un niveau de sécurité maximum pour les patients et les équipes médicales.

Le rendu du plan directeur comporte :
– un état des lieux : plans des différents niveaux avec identification des services,
– une étude urbaine (droits à construire, stationnements, espaces verts…),
– le phasage des différentes tranches de travaux,
– une estimation financière globale et par tranche.

Références :
Clinique Saint Vincent La Compassion – Besançon
Clinique de la Ligne Bleue – Epinal
Clinique Gentilly – Nancy
Hôpital de Verdun

Étude de faisabilité

L’étude de faisabilité permet de valider la cohérence d’un projet au regard du programme, des réglementations (hospitalières, sécurité incendie…), du terrain envisagé et des règles qui lui sont applicables (urbanisme), du budget alloué et du délai de réalisation prévu.

Elle permet le cas échéant d’adapter le programme aux réalités du lieux.
Elle permet de valider les bases sur lesquelles sont engagées les études de maîtrise d’oeuvre, qui nécessiteront la mobilisation de personnes et de moyens plus importants.

Elle peut être complétée par des études ou diagnostics complémentaires : étude géotechnique, diagnostic structurel, diagnostic énergétique…

Le rendu de l’étude de faisabilité comporte :
– un rapport d’analyse des différentes contraintes,
– des esquisses d’aménagement ou d’implantation du bâtiment,
– un calendrier prévisionnel de réalisation,
– la validation de l’enveloppe budgétaire.

Exemples :
– Centre Hospitalier Annecy-Genevois : aménagement du laboratoire de prélèvements.
– Clinique Saint Vincent la Compassion – Besançon : implantation des locaux administratifs / restructuration de la médecine nucléaire.
– Polyclinique Sainte Odile – Haguenau : aménagement du service d’ambulatoire.

Programme fonctionnel

L’établissement du programme est du ressort du maître d’ouvrage, qui définit dans un cahier des charges l’ensemble des caractéristiques qu’il attend du futur bâtiment :
– la liste des locaux et de leurs surfaces,
– les principes d’organisation à l’intérieur des services et des services entre eux,
– les caractéristiques des locaux : éclairement, charge d’exploitation, performances des surfaces (sol, murs, plafond), mobilier fixe ou mobile,
– les exigences particulières en matière d’énergie, de qualité environnementale;
– les réglementations spécifiques applicables au type d’activité : bonnes pratiques hospitalières, recommandations DRASS, ARH, normes….

Le programme est  le document de base qui permettra au maître d’œuvre de concevoir le projet architectural. Il est d’ordre contractuel.

Le programme comporte principalement :
– le tableau des surfaces, listant l’intégralité des locaux demandés organise par service, avec indication de leur surface utile,
– les fiches de locaux, précisant les caractéristiques techniques de chaque local (hauteur, charge admissible, éclairement, température d’usage, équipement technique, mobilier…).
– le programme technique détaillé, rappelant les réglementations, normes, niveau d’exigence auxquels le projet devra se conformer.
– le cas échéant, des schémas fonctionnels précisant l’organisation de certains services ou groupes de locaux particuliers.

Exemples :
– Clinique Saint Vincent – Besançon : restructuration de l’ambulatoire

Maîtrise d’œuvre

CARE architecte assure la mission complète de maîtrise d’oeuvre intégrant la conception architecturale, le dossier de permis de construire, la consultation des entreprises et le suivi des travaux.

Des phases d’études  (esquisse, avant projet, projet) au suivi des travaux (consultation des entreprises, direction de l’execution des travaux, garantie de parfait achèvement), CARE Architecte apporte son expertise du milieu hospitalier et minimisera le risque en anticipant la réduction d’exposition au danger (contamination, légionnelle, infections nosocomiales).

 Un travail d’équipe :
Dans un monde qui ne cesse de se complexifier, l’architecte seul ne peut plus maîtriser l’ensemble des contraintes imposées par les évolutions technologiques, par l’accumulation des normes et des réglementations, et doit s’entourer des compétences pour répondre de façon pertinente à l’ensemble des sujets.

CARE Architecte a choisi de constituer une équipe de maîtrise d’œuvre adaptée spécifiquement à chaque projet en mobilisant les compétences requises.

A cet effet, ces équipes sont constituées de professionnels expérimentés dans le secteur médical, ayant l’habitude de collaborer ensemble.
Il peut s’agir de spécialistes hospitaliers, ingénieurs, acousticiens, plasticiens…
Le rôle de l’architecte est aujourd’hui plus important que jamais. Par sa vision transversale de l’ensemble du projet, intégrant les données techniques, fonctionnelles, spatiales, réglementaires, humaines, financières, il est le seul capable d’en assurer la synthèse.
CARE Architecte, par son expertise dans la conception hospitalière, s’attachera de façon rigoureuse à définir :
– l’organisation des flux,
– l’ergonomie des espaces,
– l’optimisation des surfaces,
– l’économie des coûts de construction et d’exploitation.

La « fonction » du bâtiment hospitalier intègre de multiples dimensions :
– l’ergonomie des espaces permet d’améliorer l’efficacité des équipes soignantes;
– la qualité lumineuse et acoustique participe au repos du patient. La recherche de la lumière naturelle est une préoccupation constante.
– la clarté d’organisation des bâtiments facilite repérage de tous : praticiens, visiteurs, ambulanciers, et permet de rationaliser les déplacements.
– la valeur patrimoniale d’un équipement qui représente un investissement lourd
– la valeur urbaine d’un équipement collectif majeur.

Evolutivité :

Le bâtiment hospitalier s’apparente à un organisme vivant, dont chaque organe a un fonction précise et prend place dans une organisation globale. La fonction
individuelle de chaque organe se justifie par son rôle dans l’ensemble, et par les relations qu’il entretient avec le reste de l’organisme.
Cette organisme est en contante mutation du fait de l’évolution des pratiques médicales, des pathologies prises en charge et des réglementations.
Le bâtiment doit pouvoir accepter ces évolutions tout en maintenant son fonctionnement, en assurant un niveau de sécurité maximum pour les patients et les
équipes médicales.
Toutes ces dimensions constituent les fondements de l’Architecture du projet.

CARE Architecte revendique la valeur ajoutée de l’architecture dans la conception de tout bâtiment.

Exemples :
Extension du bloc opératoire – Clinique St Vincent (Capio) – Besançon
Restructuration du bloc opératoire – Clinique Ste Odile (Capio) – Haguenau
Restructuration du bloc opératoire – CH Paul Ardier – Issoire
Extension de la SSPI – CH de Chambéry
Construction de serres de recherche de biologie végétale – UJF – Grenoble